NZ9.1 – Et pour finir, l’Ile du Nord – N°1 : Vacances à la mer…

Après dix mois sur l’Ile du Sud il était temps de partir découvrir l’Ile du Nord de la Nouvelle-Zélande. Nous lui avons consacré le dernier mois et demi de notre voyage, une durée suffisante selon nous.
Nous avions fait le choix de réserver la majorité de notre temps pour le Sud qui compte plus de grandes randonnées et de paysages montagneux. L’Ile du Nord quant à elle offre plus de plages et de villes. Nous espérions donc avant de partir pouvoir en profiter pour prendre le soleil… Raté, il a plut presque tous les jours… Nous y avons malgré tout passé de bons moments, tellement que nous vous les raconterons dans 4 articles !!

TOUT COMMENCE DANS LA HAWKES’S BAY

En 1931 un séisme ravage la ville de Napier. C’est à l’occasion de sa reconstruction que sont érigés les bâtiments art déco qui font sa réputation aujourd’hui et qui lui donnent un petit air du passé. La promenade sur le front de mer ne gâche rien et le point de vue depuis Bluff Hill offre une perspective intéressante du port de marchandises.

La jumelle de Napier, Hastings, est une ville plus classique. C’est le Te Mata Peak qui mérite le détour pour la superbe vue qu’on y a sur la baie.

Te Mata Peak

Et si vous voulez une jolie ouverture sur la mer mais en étant plus tranquille que dans ces deux villes, c’est à Mahia qu’il faut se rendre !!

Mahia Peninsula

ENTRE REVE ET REALITE SUR LA COTE EST

East Cape

La pointe la plus à l’est du pays est principalement réputée pour le lever de soleil que l’on peut observer depuis le phare de East Cape juché en haut de quelques 700 marches. Réputation méritée, nous nous sommes régalés de ce spectacle !

Un autre genre de curiosité nous attendait à Tolaga Bay puisque ce petit village compte la plus longue jetée de l’hémisphère Sud, 660 mètres de long, rien que ça !

Tolaga Bay

Eglise de Torere

Nos recherches nous ont ensuite conduit à Torere, un petit village qui abrite une très belle église maorie décorée de gravures sur bois et de nattes tressées. A cette occasion nous avons eu la chance de discuter un moment avec une femme maorie qui nous a expliqué la situation de son peuple. Parce que ce que nous avons appris nous a attristé, je consacrerai bientôt un article à cette question.

DOUCEUR DE VIVRE DANS LA BAY OF PLENTY

Il faut toujours profiter des bonnes choses quand elles se présentent, c’est ce que nous avons fait dans la Baie de l’Abondance… On ne pouvait pas mieux tomber ! Nous avons commencé dans la petite ville côtière de Whakatane qui nous a accueilli sous le soleil, c’était la journée idéale pour une gaufre en terrasse et une promenade en bord de mer !

Mt Manganui

Mais c’est surtout le Mt Manganui qui nous a charmé. Après une petite ascension sportive nous avons eu une superbe vue panoramique sur tous les alentours : la ville, le port et la mer ! Il faisait tellement beau ce jour là que nous avons déjeuné en terrasse… Et c’était le meilleur plat que nous ayons jamais mangé en Nouvelle-Zélande ! Le tout avec vue sur mer… Que demander de plus ?

LE COROMANDEL, UN PETIT COIN DE PARADIS

Nous avons eu un premier aperçu du Coromandel depuis le Mt Paku, un ancien volcan qui se situe dans la ville de Tairua. Cette promenade a donné le ton des jours à venir : la mer, les montagnes et des nuages magnifiques qui teintaient le paysage de mystère.

Mt Paku

Dans le Coromandel on trouve aussi, et surtout, des plages paradisiaques de sable fin… Cook’s Beach et Lonely Bay invitent à la farniente et à prendre quelques minutes pour contempler leur beauté et leur calme.

Shakespeare Lookout

Et puis il y a Cathedral Cove, la majestueuse, qui doit son nom à la forme archée de la falaise. C’est encore plus beau au lever du soleil quand les lumières sont douces et que le soleil bas fait encore plus briller la mer.

Cathedral Cove

Et enfin, on ne peut pas partir du Coromandel sans un petit tour à la Hot Water Beach. Cette plage est située sur une source d’eau chaude qui peut atteindre jusqu’à 60°C. Tout ce qu’il faut pour en profiter c’est une pelle et un maillot de bain. L’idée c’est de creuser un trou dans le sable et de s’y installer comme au spa !! Effet paradis garanti !

Hot Water beach

A L’OUEST D’AUCKLAND

Imaginez une grande étendue de sable noir, quelques nuages, les embruns qui empêchent de voir au loin, des falaises qui entourent la plage et vous, seul, au milieu de cette plage… C’est l’ambiance magique de Karekare…

La plage de Piha a un tout autre décor. C’est plutôt grand soleil, sable blanc et gros rocher en forme de lion couché au milieu de l’eau !

Mais c’est surtout la plage de Muriwai qui nous a subjugués. Elle abrite une grande colonie de Fous Australs. Des centaines d’oiseaux au corps blanc, avec le bout des ailes noir et la tête jaune se nichent sur quelques morceaux de falaise. Ils vivent en couple et sont capables de reconnaître leur moitié depuis les airs. Les voir voler tout autour de nous et s’appeler par des cris stridents était un spectacle unique…

Fou Austral

QUELQUES PERIPETIES DANS LA BAIE DES ILES

La légende raconte que Rawhiti serait un endroit magnifique au bout de la Baie des Iles… Eau turquoise, paysage sauvage… C’est ce que nous voulions voir… Avant qu’un pneu de la voiture ne décide de crever au milieu de nulle part… La roue de secours installée il a fallu trouver un garage … Adieu donc Rawhiti et fin de l’histoire. Si vous y allez dites nous ce que vous en avez pensé… !

Heureusement, notre camping à Paihia était au bord de la mer… Et nous avons pu visiter le petit village de Russell. Les maisons y ont beaucoup de charme et on se croirait de retour dans le passé…

Russell

CAP AU NORD

Après le sable noir… le sable blanc. Nous l’avons découvert au détour de la plage de Karikari, sur la route vers le nord. Le plus agréable sur toutes ces plages c’est que nous y sommes toujours seuls. Nous pouvons les découvrir sans autre bruit que celui de la mer et avec la seule compagnie des oiseaux et des otaries…

Cape Reinga

A la pointe (presque) la plus au nord du pays se trouve le phare du Cape Reinga, seul au bout de sa falaise. C’est un superbe endroit pour observer le lever du soleil.

Si on veut s’amuser dans le Far North c’est aux Sand Dunes qu’il faut aller ! Cette immense étendue vallonnée est couverte de sable, à tel point qu’on se croirait presque dans le désert ! Et là où c’est très drôle c’est qu’on peut descendre les dunes sur une luge ou avec une planche de body board. Il y en a pour tous les goûts, des très hautes pour ceux qui aiment les sensations fortes et des plus petites pour ceux qui veulent seulement le petit frisson…!

Giant Sand Dunes

Avant de repartir nous sommes passé voir la fameuse « 90 mile beach ». Cette plage de 90 km peut se parcourir en voiture. Elle est l’une des routes préférées des locaux, et ça se voit. Comment ? Parce que, comme toutes les routes de Nouvelle-Zélande elle est couverte de déchets… Le problème ? En Nouvelle-Zélande les plages sont très occupées par de nombreuses espèces animales… Et cette plage ne devait pas faire exception avant de devenir une voie de circulation…

90 mile beach

Pour terminer sur une note plus joyeuse nous sommes allés découvrir la très paradisiaque plage de Matapouri : soleil, sable fin et eau transparente… Le reste de nos aventures a aussi été un régal, et, d’ailleurs la suite arrive très vite !!

Matapouri

Pour suivre nos péripéties en images, c’est par là !

Cliquez ici pour accéder au deuxième article sur l’île du nord.

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    lulu

    Superbe photo de la plage de Matapouri…c’est vrai que la vision paraît paradisiaque…merveilleux…onirique 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *